Komplexe Reflexe IV

M. C. Escher reloaded

Dieser Beitrag wurde unter Fotos abgelegt und mit , , , , verschlagwortet. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Eine Antwort auf Komplexe Reflexe IV

  1. Francis J sagt:

    il y a des photos que l’on fouille du regard pendant un moment et que l’on efface de son écran, la photo inspire des sentiments mêlés, la photo peut envoyer son spectateur sur une mauvaise piste, voire une „mauvaise passe“ (expression française qui signifie un „chemin dangereux“), la photo exige que l’on se fie à quelques tags, la photo restera gravée dans l’esprit de son spectateur, et le spectateur ne l’oubliera pas,
    le photographe pensera en lisant ces quelques lignes qu’il n’y a aucune raison de se faire tout un cinéma, que ce n’est qu’un jeu à la Escher (le titre le dit), que si l’on est un peu perdu, rien de grave n’attend le spectateur, que c’est comme dans les jardins français des châteaux où l’on se plaisait à aménager des labyrinthes,
    avec la technologie, on a amélioré (en tout cas, c’est ce que l’on veut croire) la vision du monde qu’offrait une simple goutte de pluie, aujourd’hui il y a les boules de saison et même les objectifs des appareils photos qui permettent de boucler la boucle, d’envoyer bouler les boules

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.